3.01 Préparation à la mise de menottes

3.01 Préparation à la mise de menottes

Vidéo : 3.01 Préparation à la mise de menottes
Vidéo : 3.01 Préparation à la mise de menottes
<iframe width="720" height="440" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=52698&taille=360" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

3.01 Préparation à la mise de menottes

Vidéo / 3 – Maîtrise d'une personne violente

Pour la mise de menottes, il faut d’abord s’agenouiller à côté du partenaire, qui est couché sur le ventre.

Placer ensuite le bras du partenaire dans son dos en glissant la main sous son avant-bras, au niveau du coude. Il faut aussi contrôler sa hanche avec un de nos genoux. On tire ensuite le coude vers nous à l’intérieur de notre cuisse en relevant son avant-bras. Notre autre genou peut être placé à la hauteur de la quatrième ou de la cinquième vertèbre dorsale, entre les omoplates.

Selon le niveau de résistance et le poids du partenaire, les points de contrôle varient en intensité. Le fait de tirer le coude vers soi en relevant l’avant-bras provoque un niveau de douleur élevé. La compréhension de la mécanique articulaire permet de mieux contrôler le partenaire et de travailler en confiance. L’utilisation des deux genoux dépend de la dangerosité de la situation.

La soumission du partenaire se fait par vérification verbale avant la demande de gestes de coopération.

Dans l’exemple de la séquence vidéo, les consignes verbales sont :

« Croisez les pieds.
Ramenez les talons vers vous.
Tournez la tête lentement vers moi.
Placez votre main libre sur votre oreille.
Ne bougez pas, Monsieur, je vais procéder à votre mise de menottes. »

La mise de menottes devrait toujours s’effectuer avec les mêmes consignes verbales afin d’éviter les erreurs. La mise de menottes comme telle se fait seulement après la validation des gestes de coopération. Il faut comprendre que le partenaire est amené au sol et que la mise de menottes peut se faire des deux côtés de la personne. La différence se situe dans le contrôle du poignet à la fin de l’enchaînement : 

- côté gauche = ma main gauche contrôle son poignet gauche; 
- côté droit = ma main droite contrôle son poignet droit.

Le contrôle de la situation passe par des paroles courtes, claires et précises en utilisant un timbre de voix autoritaire. Cela favorise un climat de confiance entre les deux parties tout en permettant de rester en contrôle.

Auteur(s): 

Roger Roy

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2010-09-23

Mots-clés: