Vidéos

3.15 Agressions physiques graves : prise de tête avant

3.15 Agressions physiques graves : prise de tête avant

Dans le contexte des agressions physiques graves,  notre vie est en danger. Nous sommes ici dans la partie rouge du tableau de la problématique de l’emploi de la force. Il faut agir rapidement, sans demi-mesure, pour se dégager de façon sécuritaire de l’agression. Les diversions sont les éléments majeurs qui permettent de commencer l’exécution des dégagements et des contrôles articulaires. La puissance et la précision des frappes deviennent essentielles.

Lorsque l’on se fait prendre par la tête, il faut arrêter le bras qui saisit la tête et frapper dans les parties avec l’autre bras pour pouvoir se dégager.

Garder le poignet saisi afin d’exécuter le contrôle articulaire (voir la séquence 1.09 Clé d’épaule arrière).

Autre possibilité  : le contrôle articulaire (voir la séquence 1.07 Clé de coude, main en pronation).
Énumérer les consignes verbales préparatoires à la mise de menottes (voir la séquence 3.01).

Le danger de cette agression se situe au niveau des vertèbres cervicales. Les frappes pour la diversion doivent être convaincantes afin de sortir le plus rapidement possible.