Vidéos

3.16 Agressions physiques graves : strangulation respiratoire

3.16 Agressions physiques graves : strangulation respiratoire

Dans le contexte des agressions physiques graves,  notre vie est en danger. Nous sommes ici dans la partie rouge du tableau de la problématique de l’emploi de la force. Il faut agir rapidement, sans demi-mesure, pour se dégager de façon sécuritaire de l’agression. Les diversions sont les éléments majeurs qui permettent de commencer l’exécution des dégagements et des contrôles articulaires.

Lorsque l’on se fait prendre la tête par l’arrière, on arrondit le dos pour garder l’équilibre. Il faut alors saisir le coude avec les deux mains pour arrêter la strangulation, puis exécuter la projection (pour le renversement, voir la séquence 3.04).

Énumérer les consignes verbales préparatoires à la mise de menottes (voir la séquence 3.01).

Durant la pratique, s’assurer de contrôler la chute du partenaire pour éviter les blessures.